(c) sunrise

Le syndicat syndicom salue la décision de la Commission de la concurrence (COMCO) de donner le feu vert à l’acquisition d’UPC par Sunrise, à condition que la fusion apporte effectivement des avantages en termes de politique industrielle et d’économie nationale. Néanmoins, Sunrise est tenu d’assumer sa responsabilité sociale envers les employé-e-s concernés. syndicom insiste sur le fait que tout changement dans les effectifs soit contrôlé autant que possible par les fluctuations. Par ailleurs, Sunrise doit également investir dans le personnel et renforcer le partenariat social.

En tant que partenaire fort des deux entreprises, syndicom entretient aussi bien avec Sunrise qu’avec UPC un partenariat social de longue date, dont les deux conventions collectives de travail pratiquement identiques forment la pièce maîtresse. Par conséquent, le partenariat social continue de garantir les conditions de travail des employé-e-s concernés, aussi après la fusion. syndicom accompagnera néanmoins étroitement le processus de fusion et s’engagera avec les représentations du personnel respectives pour des emplois sûrs et le maintien de bonnes conditions de travail dans l’entreprise fusionnée.

Dans le cadre du dialogue entretenu avec l’entreprise, syndicom veillera à ce que la concurrence ne se fasse pas au détriment des conditions de travail des employé-e-s ou de la qualité des prestations. Renforcée par la fusion, l’entreprise Sunrise a désormais l’opportunité et l’obligation d’augmenter ses investissements dans les services numériques, et donc dans la place économique suisse. Son infrastructure et ses réseaux de communication permettent à l’entreprise fusionnée de proposer des prestations à de grandes parties de la population et de l’économie. Sunrise est tenu d’assumer sa responsabilité sociale tout en contribuant à la création et au maintien d’emplois nouveaux et prometteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code