Lors de sa conférence de presse de bilan de ce jour, Swisscom a annoncé s’attendre à une offre en légère baisse des postes de travail en Suisse, cette année aussi. Le processus continu de transformation de l’entreprise le montre: des mesures s’imposent pour garantir les emplois. C’est pourquoi syndicom a conclu conjointement avec Swisscom un premier accord visant à diminuer de manière concrète la durée du travail sous forme d’un modèle de temps partiel dès 58 ans. Près de 1500 employé-e-s âgés peuvent bénéficier de ce modèle, qui permet de garantir de manière concrète des emplois dans ce secteur. Mais cette étape ne constitue qu’un objectif intermédiaire. Pour remédier aux suppressions de personnel, il faut des modèles de temps de travail adaptés à toutes les étapes de vie et une réduction du temps de travail effectif. syndicom continuera à s’engager pour une politique du personnel durable chez Swisscom.

En tant que partenaire social de Swisscom, syndicom accompagne étroitement, depuis des années, le processus continu de transformation de l’entreprise et s’est engagé en faveur d’une politique du personnel durable – notamment aussi avec une pétition adressée au Conseil fédéral. Elle a été signée par 4‘000 employé-e-s de Swisscom. Cependant, la période de transformation attendue a dépassé son apogée. Au plus tard au moment de la dernière suppression de personnel, il est apparu clairement que Swisscom n’était pas en mesure de réaliser la transformation souhaitée comme escompté. En outre, des réductions de coûts linéaires continuent à entraîner des suppressions de personnel motivées uniquement par des raisons de politique financière. Le syndicat syndicom a donc demandé à Swisscom de mettre à l’agenda des modèles qui réduisent le temps de travail effectif pour certains groupes de salarié-e-s. Giorgio Pardini, responsable du secteur TIC et membre du comité directeur chez syndicom, souligne: «Ces mesures sont absolument nécessaires pour garantir des emplois à l’avenir, mais aussi pour ralentir les suppressions de personnel grâce à des modèles de temps de travail adaptés aux différentes étapes de vie.» Hans Werner, responsable RH chez Swisscom, précise: «Nous pensons que ce modèle correspond au souhait de beaucoup de réduire peu à peu leur temps de travail à l’approche de la retraite. Par ailleurs, nous espérons ainsi atténuer légèrement le recul de postes dans une partie des domaines et voulons donc recueillir des expériences au cours de l’année.»

Réduction du temps de travail dès 58 ans
Les discussions avec Swisscom ont porté de premiers fruits. À partir du 1er juillet 2020, deux modèles seront mis en œuvre pour l’année en cours, afin de permettre aux employé-e-s âgés de 58 ans et plus de réduire leur temps de travail. Quelque 1500 employé-e-s pourront bénéficier de cette solution. Conformément à l’accord passé avec Swisscom, ils ont désormais la possibilité de réduire volontairement leur taux d’occupation et de prendre, après deux ans, une retraite anticipée avec une rente transitoire AVS. Mis à part la rente transitoire AVS, Swisscom apporte des contributions supplémentaires au modèle. La perte de revenu ou de rente peut ainsi être compensée en bonne partie. Pendant les deux ans, les employé-e-s ayant choisi ce modèle bénéficient d’une garantie d’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code