Pour syndicom, la stabilité d´UPC Suisse doit prévaloir

La diminution des marges, la saturation du marché et l’attitude de nombreux consommateurs désireux de ne rien payer pour la communication, l’information et le divertissement fragilisent de plus en plus la branche.

Lors des négociations salariales de cette année, syndicom a donc approuvé un gel des salaires, à condition qu’UPC se déclare disposé à renoncer si possible à une suppression d’emplois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code